Emmanuelle Riva

Informations personnelles

Célèbre pour Interprétation

Apparitions connues 72

Genre Femme

Date de naissance 24 février 1927

Date de décès 27 janvier 2017 (89 ans)

Lieu de naissance Cheniménil, Vosges, France

Alias

  • Paulette Germaine Riva
  • Paulette Riva
  • Emmanuele Riva

Score de contenu 

100

Superbe ! Cette fiche semble complète !

Il semblerait que les données suivantes en fr-FR ou en-US soient manquantes...

Connectez-vous afin de
signaler un problème.

Biographie

Paulette Germaine Riva, dite Emmanuelle Riva, est une actrice de cinéma et de théâtre et poète française née le 24 février 1927 à Cheniménil (Vosges) et morte le 27 janvier 2017 dans le 16e arrondissement de Paris.

Elle est révélée en 1959 par Alain Resnais qui lui donne le rôle principal de son premier long métrage, Hiroshima mon amour.

En 2013, à la suite de son interprétation dans Amour, elle obtient le César de la meilleure actrice, puis une nomination aux Oscars.

Née dans une modeste famille ouvrière d'origine italienne (son grand-père Alfred Riva était né à Monvalle en Italie) de la vallée de la Vologne dans le département des Vosges, la jeune fille ne peut se satisfaire du métier de couturière auquel elle semble destinée.

Grande lectrice d'œuvres théâtrales, elle se joint à une petite troupe amateur de Remiremont.

Convaincue de ses aptitudes et malgré l'opposition de sa famille, elle passe le concours de l'école de la rue Blanche. Reçue, elle monte à Paris en 1953, et obtient une bourse d'études. Elle est alors l'élève de Jean Meyer.

Trop âgée pour prétendre à la formation prestigieuse du Conservatoire d'art dramatique, elle obtient son premier rôle dans Le Héros et le Soldat, de George Bernard Shaw, dans une mise en scène de René Dupuy.

C'est en la découvrant sur l'affiche de L'Épouvantail – une pièce de Dominique Rolin, mise en scène par André Barsacq – qu'Alain Resnais l'imagine pour son premier long métrage, Hiroshima mon amour, qui la fait mondialement connaître. En septembre 1958, avant le tournage, treize ans après l'explosion de la bombe du 6 août 1945, Emmanuelle Riva parcourt les rues de la ville martyre avec son appareil photo Ricohflex et en saisit la vie retrouvée. Ces photos illustreront l'ouvrage collectif Tu n'as rien vu à Hiroshima.

Elle tient un rôle marquant dans Kapò de Gillo Pontecorvo et incarne une agnostique éprise d'un homme d'église, interprété par Jean-Paul Belmondo, dans Léon Morin, prêtre de Jean-Pierre Melville.

En 1962, Emmanuelle Riva est couronnée à la Mostra de Venise pour son interprétation dans Thérèse Desqueyroux de Georges Franju, adapté du roman éponyme de François Mauriac. Franju la dirige à nouveau dans Thomas l'imposteur sur un scénario posthume de Jean Cocteau.

Elle disparaît ensuite progressivement des écrans, refusant de nombreux projets, mais exerçant son métier d'actrice au théâtre, en toute discrétion, auprès de metteurs en scène de renom: Jacques Lassalle, Roger Planchon ou encore Claude Régy.

En février 1978, elle fait partie des membres fondateurs du Comité des intellectuels pour l'Europe des libertés.

Dans les années 1980, elle apparaît dans les réalisations d'auteurs réputés difficiles à l'instar de Liberté, la nuit de Philippe Garrel et Les Yeux, la Bouche de Marco Bellocchio. Elle tient également un second rôle remarqué dans Trois couleurs: Bleu de Krzysztof Kieślowski en 1993 où elle interprète la mère de Juliette Binoche.

Outre le cinéma et le théâtre, Emmanuelle Riva a aussi publié trois recueils de poèmes: Juste derrière le sifflet des trains (1969, réédité en 1976), Le Feu des miroirs (1975) et L'Otage du désir (1982). ...

Source: Article "Emmanuelle Riva" de Wikipédia en français, soumis à la licence CC-BY-SA 3.0.

Paulette Germaine Riva, dite Emmanuelle Riva, est une actrice de cinéma et de théâtre et poète française née le 24 février 1927 à Cheniménil (Vosges) et morte le 27 janvier 2017 dans le 16e arrondissement de Paris.

Elle est révélée en 1959 par Alain Resnais qui lui donne le rôle principal de son premier long métrage, Hiroshima mon amour.

En 2013, à la suite de son interprétation dans Amour, elle obtient le César de la meilleure actrice, puis une nomination aux Oscars.

Née dans une modeste famille ouvrière d'origine italienne (son grand-père Alfred Riva était né à Monvalle en Italie) de la vallée de la Vologne dans le département des Vosges, la jeune fille ne peut se satisfaire du métier de couturière auquel elle semble destinée.

Grande lectrice d'œuvres théâtrales, elle se joint à une petite troupe amateur de Remiremont.

Convaincue de ses aptitudes et malgré l'opposition de sa famille, elle passe le concours de l'école de la rue Blanche. Reçue, elle monte à Paris en 1953, et obtient une bourse d'études. Elle est alors l'élève de Jean Meyer.

Trop âgée pour prétendre à la formation prestigieuse du Conservatoire d'art dramatique, elle obtient son premier rôle dans Le Héros et le Soldat, de George Bernard Shaw, dans une mise en scène de René Dupuy.

C'est en la découvrant sur l'affiche de L'Épouvantail – une pièce de Dominique Rolin, mise en scène par André Barsacq – qu'Alain Resnais l'imagine pour son premier long métrage, Hiroshima mon amour, qui la fait mondialement connaître. En septembre 1958, avant le tournage, treize ans après l'explosion de la bombe du 6 août 1945, Emmanuelle Riva parcourt les rues de la ville martyre avec son appareil photo Ricohflex et en saisit la vie retrouvée. Ces photos illustreront l'ouvrage collectif Tu n'as rien vu à Hiroshima.

Elle tient un rôle marquant dans Kapò de Gillo Pontecorvo et incarne une agnostique éprise d'un homme d'église, interprété par Jean-Paul Belmondo, dans Léon Morin, prêtre de Jean-Pierre Melville.

En 1962, Emmanuelle Riva est couronnée à la Mostra de Venise pour son interprétation dans Thérèse Desqueyroux de Georges Franju, adapté du roman éponyme de François Mauriac. Franju la dirige à nouveau dans Thomas l'imposteur sur un scénario posthume de Jean Cocteau.

Elle disparaît ensuite progressivement des écrans, refusant de nombreux projets, mais exerçant son métier d'actrice au théâtre, en toute discrétion, auprès de metteurs en scène de renom: Jacques Lassalle, Roger Planchon ou encore Claude Régy.

En février 1978, elle fait partie des membres fondateurs du Comité des intellectuels pour l'Europe des libertés.

Dans les années 1980, elle apparaît dans les réalisations d'auteurs réputés difficiles à l'instar de Liberté, la nuit de Philippe Garrel et Les Yeux, la Bouche de Marco Bellocchio. Elle tient également un second rôle remarqué dans Trois couleurs: Bleu de Krzysztof Kieślowski en 1993 où elle interprète la mère de Juliette Binoche.

Outre le cinéma et le théâtre, Emmanuelle Riva a aussi publié trois recueils de poèmes: Juste derrière le sifflet des trains (1969, réédité en 1976), Le Feu des miroirs (1975) et L'Otage du désir (1982). ...

Source: Article "Emmanuelle Riva" de Wikipédia en français, soumis à la licence CC-BY-SA 3.0.

Interprétation

2021
2021
2021
2017
2013
2013
2012
2012
2011
2009
2008
2006
2004
2004
2001
2001
1999
1997
1997
1995
1995
1995
1994
1994
1993
1993
1992
1991
1990
1988
1987
1984
1983
1982
1982
1981
1979
1976
1975
1974
1973
1972
1972
1971
1971
1971
1970
1969
1968
1967
1967
1967
1966
1966
1965
1965
1964
1963
1963
1962
1962
1961
1960
1960
1960
1960
1959
1959
1958
1956

You need to be logged in to continue. Click here to login or here to sign up.

Un film, une émission télévisée ou un artiste est introuvable ? Connectez-vous afin de créer une nouvelle fiche.

Général

s Mettre le curseur dans la barre de recherche
p Ouvrir le menu du profil
esc Fermer une fenêtre ouverte
? Ouvrir la fenêtre des raccourcis clavier

Sur les pages des médias

b Retour (ou vers le parent si faisable)
e Afficher la page de modification

Sur les pages des saisons des émissions télévisées

Afficher la saison suivante (flèche droite)
Afficher la saison précédente (flèche gauche)

Sur les pages des épisodes des émissions télévisées

Afficher l'épisode suivant (flèche droite)
Afficher l'épisode précédent (flèche gauche)

Sur toutes les pages des images / photos

a Ouvrir la fenêtre d'ajout d'image / photo

Sur toutes les pages de modifications

t Ouvrir le sélecteur de traduction
ctrl+ s Envoyer le formulaire

Sur les pages des discussions

n Créer une nouvelle discussion
w Basculer le statut de suivi
p Basculer publique / privée
c Basculer fermer / ouvrir
a Ouvrir l'activité
r Répondre à la discussion
l Afficher la dernière réponse
ctrl+ enter Envoyer votre message
Page suivante (flèche droite)
Page précédente (flèche gauche)

Paramètres

Vous souhaitez évaluer ou ajouter cet élément à une liste ?

Connexion