Résultats de la recherche

Astuce : Vous pouvez utiliser le filtre 'y:' pour filtrer les résultats par année. Exemple : "star Wars y:1977".

De Gaulle

4 mars 2020

Mai 1940. La guerre s’intensifie, l’armée française s’effondre, les Allemands seront bientôt à Paris. La panique gagne le gouvernement qui envisage d’accepter la défaite. Un homme, Charles de Gaulle, fraîchement promu général, veut infléchir le cours de l’Histoire. Sa femme, Yvonne de Gaulle, est son premier soutien, mais très vite les évènements les séparent. Yvonne et ses enfants se lancent sur les routes de l’exode. Charles rejoint Londres. Il veut faire entendre une autre voix : celle de la Résistance.

Adieu De Gaulle adieu

9 avril 2009

Paris, l'Élysée… Mai 1968. Charles de Gaulle, déjà une légende dans l'histoire de France, doit faire face aux « événements » et à une jeunesse avide de vie et de libéralisation. La fermeté prônée par le Général n'arrange rien au désordre étudiant qui persiste et s'étend à la France entière. Au plus fort de la crise, ébranlé et abandonné, de Gaulle « fuit » mystérieusement à Baden-Baden.

De Gaulle et Pompidou

23 mai 2018

Le documentaire invite à plonger au cœur de la plus longue relation entre un Président et un Premier ministre de la Ve République : le couple De Gaulle-Pompidou. Sur un récit lu par Catherine Nay, retour sur les 24 années que les deux hommes ont passées côte à côte, grâce à de nombreuses archives colorisées, des entretiens inédits et des séquences animées créées spécialement pour le film. Les documents permettent de comprendre comment d'abord complices, les deux hommes vont progressivement se tourner l'un contre l'autre, leur duo s'achevant par une rupture tragique.

De Gaulle : le retour

1 janvier 1998

Mai 1958, à Alger. Les Français descendent dans la rue et investissent les bâtiments du gouvernement général. Les archives volent par les fenêtres. Un Comité de salut public est institué, réunissant une partie de l'armée et les généraux Massu et Salan. En France, le Parlement est en ébullition. La République vacille. René Coty, président de cette IVe République moribonde, est contraint de faire appel au général de Gaulle. Ce film retrace, en deux temps, ces événements décisifs qui ont fait couler beaucoup d'encre et de salive. Avec les témoignages de Lucien Neuwirth et de Léon Delbecque, à la tête de la manifestation du 13 mai, la même année.

Sur le modèle du documentaire fiction (alternance de films d'époque, d'entretiens et de reconstitutions avec acteurs), le film commence le 8 septembre 1961 par l'échec de l'attentat de Pont-sur-Seine fomenté contre un convoi routier transportant Charles de Gaulle, alors président de la République, et se poursuit par la lente préparation, la survenue et les conséquences de l'attentat du Petit-Clamart le 22 août 1962.

Premier président de la Ve République, en exercice de 1958 à 1969, Charles de Gaulle a marqué la France. Homme d'État toujours en action, mais partagé entre ses certitudes et ses doutes, il fut parfois comparé à un monarque, mais a toujours placé la grandeur et l'indépendance de la France avant tout. Ce documentaire évoque la personnalité du général, homme cultivé, brillant et ayant une haute idée de sa fonction, et raconte les grands événements de son mandat, comme le putsch des généraux, la réconciliation franco-allemande ou mai 68, replacés dans le contexte d'une époque où le monde était en pleine mutation.

L'action du général de Gaulle pendant les quatre années de la guerre, du moment où il arrive à Londres le 17 juin 1940, à celui où il descend les Champs-Elysées devant une foule en liesse le 26 août 1944. Quatre années intenses, décisives pendant lesquelles un homme seul devient l'incarnation de la France, où un obscur général de brigade à titre temporaire se transforme en libérateur, et devient à jamais de Gaulle. . Vis-à-vis des alliés anglo-saxons, il lui faut guerroyer sans cesse pour être reconnu par Churchill et Roosevelt comme le chef de la France Libre.

Au travers d'archives, de témoignages inédits et de séquences d'animation, retour sur les vingt-quatre années qu'ont passées côte à côte le général de Gaulle et Georges Pompidou, dont six au sommet de l'État. D'abord complices, leur proximité glissera progressivement vers la guerre de pouvoir pour s'achever en rupture tragique...

Depuis sa fondation en mai 1945, la France détient un siège de représentant permanent au conseil de sécurité de l'Organisation des Nations Unies. Elle partage ce privilège avec les quatre autres membres du conseil (les États-Unis, la Grande-Bretagne, la Russie et la Chine). Ce privilège est encore souligné par le droit d'apposer son véto sur les résolutions proposées et votées par le Conseil. Or, on ignore souvent qu'à l'origine, la France n'était pas du tout pressentie pour être membre de ce très distingué aréopage. Que les quatre autres sont en fait les vrais organisateurs et fondateurs de l'ONU, et qu'ils la dédaignèrent longtemps, ne lui accordant pas même d'être présente dans les discussions préparatoires qui devaient accoucher de l'organisation, écartant en tout cas l'idée que la France soit comme elles, membre permanent du conseil de sécurité.

Le 1er juin 1958, Charles de Gaulle est investi par René Coty comme président du conseil de la IV République. Il est soutenu par les défenseurs de l'Algérie française à qui il adresse, le 4 juin, son célèbre message, "Je vous ai compris". C'est pourtant le même homme qui accorde son indépendance à l'Algérie quatre ans plus tard. Pour beaucoup, c'est une intolérable trahison. Entre-temps, contre les partisans de l'Algérie française, l'armée, sa majorité parlementaire et son Premier ministre Michel Debré, de Gaulle réussit à faire voter, en octobre 1958, une nouvelle constitution instaurant la Ve République et renforçant les pouvoirs du président.

Premier président de la Ve République, en exercice de 1958 à 1969, Charles de Gaulle a marqué la France. Homme d'État toujours en action, mais partagé entre ses certitudes et ses doutes, il fut parfois comparé à un monarque, mais a toujours placé la grandeur et l'indépendance de la France avant tout. Ce documentaire évoque la personnalité du général, homme cultivé, brillant et ayant une haute idée de sa fonction, et raconte les grands événements de son mandat, comme le putsch des généraux, la réconciliation franco-allemande ou mai 68, replacés dans le contexte d'une époque où le monde était en pleine mutation.

Avec 66 millions de passagers par an, Roissy-Charles-De-Gaulle est le premier aéroport européen ; une performance qui serait impossible sans l'aide d'une technologie ultramoderne.

Laissez-passer

9 janvier 2002

A Paris, le 3 mars 1942, sous l'Occupation allemande, deux hommes voient leurs destins se croiser et s'entremêler. D'un côté, Jean-Devaivre, un assistant-metteur en scène, trouve le moyen de camoufler ses activités clandestines de résistant en travaillant pour la Continental, une firme cinématographique allemande dirigée par le Docteur Greven et qui produit des films français depuis 1940. De l'autre, Jean Aurenche, un scénariste-poète, refuse de travailler pour les Allemands et s'engage par la plume dans une lutte héroïque contre l'envahisseur nazi.

Août 1917. En utilisant le nom de 'Henri de la Défense', 17 ans, Indiana Jones a enrôlé dans l'armée Belge à la lutte dans la Grande Guerre. Après tout, ses commandants ont été annulés au cours de combats en Flandre, le Caporal de la Défense ' de ' est en charge de ce qui est à gauche de la 9e Belge de l'Infanterie. Ils sont affectés à la française 14e Compagnie et distribué dans la Bataille de la Somme. Lors de l'Indy est capturé par les Allemands, il gagne rapidement une réputation comme un artiste de l'évasion, et est envoyé à la prison de sécurité maximale à Dunsterstadt sur le Danube.

Le Grand Charles

27 mars 2006

Dans Paris libéré, de Gaulle descend les Champs-Élysées en triomphateur. À lui, revient la charge de relever un pays exsangue et nul ne songe alors à contester son autorité. En quelques mois pourtant, l’unité forgée dans la Résistance vole en éclat, les querelles partisanes reprennent le dessus. De Gaulle, peu enclin au jeu politique, s’épuise en luttes stériles. Le dimanche 20 janvier 1946, il annonce brutalement sa démission. Sans doute espère-t-il que son départ créera un choc salutaire et que les Français le rappelleront dans les semaines qui suivent. Mais rien de tel ne se produit. La IVe République s’affermit, le pays se redresse, le souvenir de la guerre s’estompe. Ainsi commence pour Charles de Gaulle ce que l’histoire nommera «la traversée du désert ». Douze ans de solitude, d’espérances déçues et d’amertume. Heureusement, la rédaction de ses Mémoires occupe quotidiennement le Général Pourtant, de Gaulle se morfond. Les rudes affrontements avec Churchill et Roosevelt ont laissé place à la médiocrité de ses adversaires du moment. D’où viendra l’étincelle ? Quel événement, quelle situation imprévue pourra le ramener à la tête du pays ?

Aucune collection ne correspond à votre requête.

Aucune société ne correspond à votre requête.

Aucun mot-clé ne correspond à votre requête.

Il n'y a aucun réseau qui correspond à votre requête

Vous ne trouvez pas un film ou un série ? Connectez-vous pour l'ajouter.

Général

s mettre le curseur dans la barre de recherche
p ouvrir le menu du profile
esc fermer une fenêtre ouverte
? ouvrir la fenêtre des raccourcis clavier

Sur les pages de médias

b retour (ou vers la parent si possible)
e aller à la page de modification

Sur les pages de saisons TV

(flêche droite) aller à la saison suivante
(flêche gauche) aller à la saison précédente

Sur les pages d'épisodes TV

(flêche droite) aller à l'épisode suivant
(flêche gauche) aller à l'épisode précédent

Sur les pages d'images

a ouvrir la fenêtre d'ajout d'image

Sur les pages de modification

t ouvrir le sélecteur de traduction
ctrl+ s envoyer le formulaire

Sur les pages de discussion

n créer une nouvelle discussion
w modifier statut surveillance
p modier publique/privé
c modifier ouvrir/fermer
a ouvrir l'activité
r répondre à la discussion
l aller à la dernière réponse
ctrl+ enter envoyer votre message
(flêche droite) page suivante
(flêche gauche) page précédente