Biography

Jean Bouise est un acteur français, né le 3 juin 1929 au Havre et mort le 6 juillet 1989 à Lyon (8e). Habitué des seconds rôles, il apparaît régulièrement au cinéma depuis le milieu des années 1960 jusqu’à sa mort.

Diplômé de l'École supérieure de chimie de Rouen, Jean Bouise suit un stage de théâtre en 1950. Il rencontre ensuite Roger Planchon et participe à la naissance du théâtre de la Comédie de Lyon. Il est aussi de l'aventure du théâtre de la Cité de Villeurbanne, devenu le TNP en 1972. Il interprète aussi bien les classiques du répertoire (Georges Dandin,Tartuffe, Le Brave Soldat Schweick, etc.) que les créations du metteur en scène. Il décroche son premier rôle au cinéma en 1962 dans L'Autre Cristobal d'Armand Gatti, présenté au Festival de Cannes 1963, mais jamais distribué en salle. Il joue ensuite le capitaine Haddock dans Tintin et les oranges bleues. De film en film, Jean Bouise devient un des seconds rôles incontournables du cinéma français. Il apparaît ainsi dans Les Choses de la vie de Claude Sautet, Monsieur Klein de Joseph Losey, Z et L'Aveu de Costa-Gavras. Sa prestation dans le Vieux Fusil de Robert Enrico lui vaut une première nomination au César du meilleur acteur dans un second rôle en 1976, récompense qu'il recevra en 1980 pour Coup de tête. Il devient par la suite un des acteurs-fétiches de Luc Besson : vieil homme qui réapprend à parler à Pierre Jolivet dans Le Dernier Combat, chef de station dans Subway, oncle Louis dansLe Grand Bleu et attaché à l'ambassade d'URSS en France dans Nikita qui sera son dernier rôle. Son jeu retenu, sa moustache fournie (qu'il ne porte cependant pas au début), sa voix profonde, ses petits yeux de myope masqués derrière des lunettes, le destinent souvent à des rôles inquiétants, mais également à des personnages pleins d’humanité, dans lesquels il s’avère particulièrement touchant. Il est ainsi devenu un des plus grands « seconds rôles » du cinéma français. Il meurt le 6 juillet 1989 à l'Hôpital Léon-Bérard de Lyon d'un cancer du poumon. « On arrivait tellement à le croire, qu'il a disparu sans qu'on s'en aperçoive », remarque Luc Besson dans son hommage. Son dernier film, Nikita, qu’il ne verra jamais fini, lui sera dédié par le réalisateur. Il est enterré au cimetière de Saint-Hilaire-de-Brens, dans l'Isère. Il était marié à la comédienne Isabelle Sadoyan.

    

Jean Bouise est un acteur français, né le 3 juin 1929 au Havre et mort le 6 juillet 1989 à Lyon (8e). Habitué des seconds rôles, il apparaît régulièrement au cinéma depuis le milieu des années 1960 jusqu’à sa mort.

Diplômé de l'École supérieure de chimie de Rouen, Jean Bouise suit un stage de théâtre en 1950. Il rencontre ensuite Roger Planchon et participe à la naissance du théâtre de la Comédie de Lyon. Il est aussi de l'aventure du théâtre de la Cité de Villeurbanne, devenu le TNP en 1972. Il interprète aussi bien les classiques du répertoire (Georges Dandin,Tartuffe, Le Brave Soldat Schweick, etc.) que les créations du metteur en scène. Il décroche son premier rôle au cinéma en 1962 dans L'Autre Cristobal d'Armand Gatti, présenté au Festival de Cannes 1963, mais jamais distribué en salle. Il joue ensuite le capitaine Haddock dans Tintin et les oranges bleues. De film en film, Jean Bouise devient un des seconds rôles incontournables du cinéma français. Il apparaît ainsi dans Les Choses de la vie de Claude Sautet, Monsieur Klein de Joseph Losey, Z et L'Aveu de Costa-Gavras. Sa prestation dans le Vieux Fusil de Robert Enrico lui vaut une première nomination au César du meilleur acteur dans un second rôle en 1976, récompense qu'il recevra en 1980 pour Coup de tête. Il devient par la suite un des acteurs-fétiches de Luc Besson : vieil homme qui réapprend à parler à Pierre Jolivet dans Le Dernier Combat, chef de station dans Subway, oncle Louis dansLe Grand Bleu et attaché à l'ambassade d'URSS en France dans Nikita qui sera son dernier rôle. Son jeu retenu, sa moustache fournie (qu'il ne porte cependant pas au début), sa voix profonde, ses petits yeux de myope masqués derrière des lunettes, le destinent souvent à des rôles inquiétants, mais également à des personnages pleins d’humanité, dans lesquels il s’avère particulièrement touchant. Il est ainsi devenu un des plus grands « seconds rôles » du cinéma français. Il meurt le 6 juillet 1989 à l'Hôpital Léon-Bérard de Lyon d'un cancer du poumon. « On arrivait tellement à le croire, qu'il a disparu sans qu'on s'en aperçoive », remarque Luc Besson dans son hommage. Son dernier film, Nikita, qu’il ne verra jamais fini, lui sera dédié par le réalisateur. Il est enterré au cimetière de Saint-Hilaire-de-Brens, dans l'Isère. Il était marié à la comédienne Isabelle Sadoyan.

    

Personal Info

Known For Acting

Gender Male

Known Credits 56

Birthday 1929-06-03

Day of Death 1989-07-06

Place of Birth Le Havre - Seine-Maritime - France

Official Site -

Also Known As

  • Jean Bouisse

Acting TV ShowsMovies

1990 La Femme Nikita as The Embassy Attaché
1989 The French Revolution as Maurice Duplay
1988 The Power of Speech as Agatos
1988 L'oeuvre au noir as Campanus
1988 The Big Blue as Uncle Louis
1987 Jenatsch as Dr. Tobler
1987 Spiral as Jean-François
1987 Châteauroux District
1987 L'Été en pente douce as Olivier Voke
1986 Last Image
1985 Subway as The Station Master
1985 Partir, revenir as Le curé
1984 Noces de souffre as L'inspecteur Laverdier
1984 No Rest for Billy Brakko as Récitant (voice)
1983 For Those I Loved as Dr. Ciljimaster
1983 Equator
1983 The Last Battle as The Doctor
1983 If I was a 1000 Years old
1983 Edith and Marcel as Lucien Roupp
1982 Hecate as le consul de France
1982 Merette as Le pasteur Magnoux
1981 Un dessert pour Constance as M. Broccart
1980 Anthracite
1979 Paco the Infallible as Ambroise
1979 Hothead as Le président Sivardière
1978 Un Papillon sur l'épaule as le docteur
1978 Roads to the South as Sharecropper
1978 Sale rêveur as Robert
1977 Death of a Corrupt Man as Commissaire Pernais
1977 Le Point de Mire
1977 Judge Fayard Called the Sheriff as Arnould
1976 Mado as André
1976 Mr. Klein as Le vendeur
1975 The Old Gun as Francois
1975 Mad Enough to Kill as Dr Rosenfeld
1975 La brigade
1975 Special Section as René Linais
1975 The Common Man as Inspecteur Boulard
1974 The Return of the Tall Blond Man with One Black Shoe as Le ministre
1973 The Burned Barns as Journalist
1972 Les caïds as Nino Murelli
1972 The Assassination as Un policier français haut placé qui couvre l'affaire
1972 Hearth Fires as Bouteiller
1971 Appointment in Bray as le rédacteur
1971 Out 1 as Warok
1971 Touch and Go as l'homme de la terrasse
1971 To Die of Love as le juge des mineurs
1970 The Confession as Boss of factory
1970 The Things of Life as François
1969 Z as Georges Pirou
1966 With the Lives of Others as Margery, dit « le boiteux »
1966 The War Is Over as Ramón
1965 Ubu Roi
1964 Tintin and the Blue Oranges as Capitaine Haddock
1964 I Am Cuba as Jim
1963 La foire aux cancres as le directeur

By signing up for an account on TMDb, you can post directly to Twitter and Facebook.

You need to be logged in to continue. Click here to login or here to sign up.

Global

s focus the search bar
p open profile menu
esc close an open window
? open keyboard shortcut window

On media pages

b go back (or to parent when applicable)
e go to edit page

On TV season pages

(right arrow) go to next season
(left arrow) go to previous season

On TV episode pages

(right arrow) go to next episode
(left arrow) go to previous episode

On all image pages

a open add image window

On all edit pages

t open translation selector
ctrl+ s submit form

On discussion pages

n create new discussion
w toggle watching status
p toggle public/private
c toggle close/open
a open activity
r reply to discussion
l go to last reply
ctrl+ enter submit your message
(right arrow) next page
(left arrow) previous page