21 Changes

February 9, 2018
translations a
  • de-DE
December 25, 2016
fr-FR
biography a
  • Il fait ses premiers pas au théâtre en 1955 en créant Judas de Marcel Pagnol avant de débuter l'année suivante au cinéma dans Rencontre à Paris de Georges Lampin. Il tourne avec les plus grands réalisateurs de l'époque, notamment Georges Franju, Marcel Carné et Jean Renoir, mais c'est la télévision qui lui offre ses premiers grands rôles :Rouletabille dans Le Mystère de la chambre jaune de Jean Kerchbronet Sganarelle dans Dom Juan ou le Festin de pierre de Marcel Bluwalen 1965, et surtout François Vidocq dans Les Nouvelles Aventures de Vidocq de 1971 à 1973, où il remplace Bernard Noël, qui était dans les années 1960 le protagoniste de la première série. Ce n'est qu'en 1974 avec Les Seins de glace de Georges Lautner qu'il se fait véritablement remarquer au cinéma, obtenant la consécration avec Un éléphant ça trompe énormément d'Yves Robert en 1976 qui lui vaut un César du meilleur acteur dans un second rôle en 1977. Le succès du film entraîne une suite en 1978, Nous irons tous au paradis. Il obtient de nouveau un César en 1980 pour son rôle dans La Guerre des polices. Il a tourné dans plus de 90 films dont La Boum de Claude Pinoteau, où il interprète le père de Vic (Sophie Marceau), Les Loups entre eux de José Giovanni, et plus récemment dans Camping et Le Héros de la famille (2006). De 2003 à 2007, il joue le policier Franck Keller dans la série télévisée éponyme, diffusé sur TF1. Depuis septembre 2013, il est tous les soirs de la semaine sur France 2 dans un programme court : Y'a pas d'âge.
translations a
  • fr-FR
en-US
biography d
  • Il fait ses premiers pas au théâtre en 1955 en créant Judas de Marcel Pagnol avant de débuter l'année suivante au cinéma dans Rencontre à Paris de Georges Lampin. Il tourne avec les plus grands réalisateurs de l'époque, notamment Georges Franju, Marcel Carné et Jean Renoir, mais c'est la télévision qui lui offre ses premiers grands rôles :Rouletabille dans Le Mystère de la chambre jaune de Jean Kerchbronet Sganarelle dans Dom Juan ou le Festin de pierre de Marcel Bluwalen 1965, et surtout François Vidocq dans Les Nouvelles Aventures de Vidocq de 1971 à 1973, où il remplace Bernard Noël, qui était dans les années 1960 le protagoniste de la première série. Ce n'est qu'en 1974 avec Les Seins de glace de Georges Lautner qu'il se fait véritablement remarquer au cinéma, obtenant la consécration avec Un éléphant ça trompe énormément d'Yves Robert en 1976 qui lui vaut un César du meilleur acteur dans un second rôle en 1977. Le succès du film entraîne une suite en 1978, Nous irons tous au paradis. Il obtient de nouveau un César en 1980 pour son rôle dans La Guerre des polices. Il a tourné dans plus de 90 films dont La Boum de Claude Pinoteau, où il interprète le père de Vic (Sophie Marceau), Les Loups entre eux de José Giovanni, et plus récemment dans Camping et Le Héros de la famille (2006). De 2003 à 2007, il joue le policier Franck Keller dans la série télévisée éponyme, diffusé sur TF1. Depuis septembre 2013, il est tous les soirs de la semaine sur France 2 dans un programme court : Y'a pas d'âge.
gender u
  • 0
  • 2
September 21, 2016
images a
  • {"profile"=>{"file_path"=>"/5x3Q8hgDe8hdRMoqV8T9vuYdAJs.jpg"}}
July 20, 2016
images a
  • {"profile"=>{"file_path"=>"/Zw6FwKGeQkBBUaezYtyDSSVGBL.jpg"}}
November 6, 2014
freebase_mid a
  • /m/02wx6wb
also_known_as a
  • ["Claude Espinasse"]
biography a
  • Il fait ses premiers pas au théâtre en 1955 en créant Judas de Marcel Pagnol avant de débuter l'année suivante au cinéma dans Rencontre à Paris de Georges Lampin. Il tourne avec les plus grands réalisateurs de l'époque, notamment Georges Franju, Marcel Carné et Jean Renoir, mais c'est la télévision qui lui offre ses premiers grands rôles :Rouletabille dans Le Mystère de la chambre jaune de Jean Kerchbronet Sganarelle dans Dom Juan ou le Festin de pierre de Marcel Bluwalen 1965, et surtout François Vidocq dans Les Nouvelles Aventures de Vidocq de 1971 à 1973, où il remplace Bernard Noël, qui était dans les années 1960 le protagoniste de la première série.
  • Ce n'est qu'en 1974 avec Les Seins de glace de Georges Lautner qu'il se fait véritablement remarquer au cinéma, obtenant la consécration avec Un éléphant ça trompe énormément d'Yves Robert en 1976 qui lui vaut un César du meilleur acteur dans un second rôle en 1977. Le succès du film entraîne une suite en 1978, Nous irons tous au paradis.
  • Il obtient de nouveau un César en 1980 pour son rôle dans La Guerre des polices.
  • Il a tourné dans plus de 90 films dont La Boum de Claude Pinoteau, où il interprète le père de Vic (Sophie Marceau), Les Loups entre eux de José Giovanni, et plus récemment dans Camping et Le Héros de la famille (2006).
  • De 2003 à 2007, il joue le policier Franck Keller dans la série télévisée éponyme, diffusé sur TF1.
  • Depuis septembre 2013, il est tous les soirs de la semaine sur France 2 dans un programme court : Y'a pas d'âge.
March 7, 2014
images d
  • {"profile"=>{"file_path"=>"/pzXcU8RY2mJFz7pQYga7Npl2ytR.jpg"}}
biography d
  • Extrait de Wikipedia, l'Encyclopedie libre.
  • Issu d'une lignée d'acteurs, il est le fils de Pierre Brasseur et d'Odette Joyeux. Son parrain est l'écrivain américain Ernest Hemingway. Le 27 mars 1961, Claude Brasseur épouse Peggy Roche, mannequin et journaliste de mode (qui deviendra après leur divorce la compagne de Françoise Sagan)1, puis en 1970 Michèle Cambon avec qui il a un fils, Alexandre Brasseur2. Il fait ses premiers pas au théâtre en 1955 en créant Judas de Marcel Pagnol avant de débuter l'année suivante au cinéma dans Rencontre à Paris de Georges Lampin. Il tourne avec les plus grands réalisateurs de l'époque, notamment Georges Franju, Marcel Carné et Jean Renoir, mais c'est la télévision qui lui offre ses premiers grands rôles : Rouletabille dans Le Mystère de la chambre jaune de Jean Kerchbron et Sganarelle dans Dom Juan ou le Festin de pierre de Marcel Bluwal en 1965, et surtout François Vidocq dans Les Nouvelles Aventures de Vidocq de 1971 à 1973. Ce n'est qu'en 1974 avec Les Seins de glace de Georges Lautner qu'il se fait véritablement remarquer au cinéma, obtenant la consécration avec Un éléphant ça trompe énormément d'Yves Robert en 1976 qui lui vaut un César du meilleur acteur dans un second rôle en 1977. Le succès du film entraîne une suite en 1978, Nous irons tous au paradis. Il obtient de nouveau un César en 1980 pour son rôle dans La Guerre des polices. Il a tourné dans plus de 90 films dont La Boum de Claude Pinoteau, Les Loups entre eux de José Giovanni et dernièrement dans Camping et Le Héros de la famille. Sélectionné pour les Jeux olympiques d'hiver de 1964 à Innsbrück dans l'équipe de France de bobsleigh, un grave accident aux entraînements empêchera l'équipe de se présenter le jour de l'épreuve. Il s'adonne, parallèlement, à la compétition automobile, remportant comme co-pilote de Jacky Ickx le rallye Paris-Dakar en 1983. Il a également participé à plusieurs reprises au volant de Simca 1000 Rallye à des courses automobiles avec le Star Racing Team dans le cadre d'épreuves en circuits du Simca Racing Team.
  • Informations extraites de l'article Claude Brasseur de Wikipedia, licence CC-BY-SA, liste complète des contributeurs sur Wikipedia.
March 13, 2013
biography u
  • Extrait de Wikipedia, l'Encyclopedie libre.
  • Daniel Gélin monte à Paris où il suit les cours d'art dramatique de René Simon. Il entre ensuite au Conservatoire national d'art dramatique et y rencontre Louis Jouvet. Il commence une carrière au théâtre et fait sa première apparition à l'écran en 1940. Dans les années 1950, il devient un jeune premier à la mode grâce à son jeu très moderne et son physique ténébreux.
  • En 1945, il épouse Danièle Delorme dont il a un fils, Xavier Gélin, père de Hugo Gélin. En 1952 il devient le père hors-mariage de Maria Schneider (mais il n'a jamais reconnu cette dernière). Après son divorce en 1955, il a deux autres enfants, acteurs également : Manuel Gélin et Fiona Gélin.
  • Le vendredi 29 novembre 2002, il succombe à une insuffisance rénale. Il repose dans le cimetière de Rocabey à Saint-Malo en Ille-et-Vilaine.
  • Informationsextraites de l'article Claude Brasseur de Wikipedia, licence CC-BY-SA, liste complète des contributeurs sur Wikipedia.
  • Issu d'une lignée d'acteurs, il est le fils de Pierre Brasseur et d'Odette Joyeux. Son parrain est l'écrivain américain Ernest Hemingway.
  • Le 27 mars 1961, Claude Brasseur épouse Peggy Roche, mannequin et journaliste de mode (qui deviendra après leur divorce la compagne de Françoise Sagan)1, puis en 1970 Michèle Cambon avec qui il a un fils, Alexandre Brasseur2.
  • Il fait ses premiers pas au théâtre en 1955 en créant Judas de Marcel Pagnol avant de débuter l'année suivante au cinéma dans Rencontre à Paris de Georges Lampin. Il tourne avec les plus grands réalisateurs de l'époque, notamment Georges Franju, Marcel Carné et Jean Renoir, mais c'est la télévision qui lui offre ses premiers grands rôles : Rouletabille dans Le Mystère de la chambre jaune de Jean Kerchbron et Sganarelle dans Dom Juan ou le Festin de pierre de Marcel Bluwal en 1965, et surtout François Vidocq dans Les Nouvelles Aventures de Vidocq de 1971 à 1973.
  • Ce n'est qu'en 1974 avec Les Seins de glace de Georges Lautner qu'il se fait véritablement remarquer au cinéma, obtenant la consécration avec Un éléphant ça trompe énormément d'Yves Robert en 1976 qui lui vaut un César du meilleur acteur dans un second rôle en 1977. Le succès du film entraîne une suite en 1978, Nous irons tous au paradis.
  • Il obtient de nouveau un César en 1980 pour son rôle dans La Guerre des polices.
  • Il a tourné dans plus de 90 films dont La Boum de Claude Pinoteau, Les Loups entre eux de José Giovanni et dernièrement dans Camping et Le Héros de la famille.
  • Sélectionné pour les Jeux olympiques d'hiver de 1964 à Innsbrück dans l'équipe de France de bobsleigh, un grave accident aux entraînements empêchera l'équipe de se présenter le jour de l'épreuve. Il s'adonne, parallèlement, à la compétition automobile, remportant comme co-pilote de Jacky Ickx le rallye Paris-Dakar en 1983. Il a également participé à plusieurs reprises au volant de Simca 1000 Rallye à des courses automobiles avec le Star Racing Team dans le cadre d'épreuves en circuits du Simca Racing Team.
  • Informations extraites de l'article Claude Brasseur de Wikipedia, licence CC-BY-SA, liste complète des contributeurs sur Wikipedia.
place_of_birth a
  • Neuilly-sur-Seine, Hauts-de-Seine, France
homepage a
deathday a
biography a
  • Extrait de Wikipedia, l'Encyclopedie libre.
  • Daniel Gélin monte à Paris où il suit les cours d'art dramatique de René Simon. Il entre ensuite au Conservatoire national d'art dramatique et y rencontre Louis Jouvet. Il commence une carrière au théâtre et fait sa première apparition à l'écran en 1940. Dans les années 1950, il devient un jeune premier à la mode grâce à son jeu très moderne et son physique ténébreux.
  • En 1945, il épouse Danièle Delorme dont il a un fils, Xavier Gélin, père de Hugo Gélin. En 1952 il devient le père hors-mariage de Maria Schneider (mais il n'a jamais reconnu cette dernière). Après son divorce en 1955, il a deux autres enfants, acteurs également : Manuel Gélin et Fiona Gélin.
  • Le vendredi 29 novembre 2002, il succombe à une insuffisance rénale. Il repose dans le cimetière de Rocabey à Saint-Malo en Ille-et-Vilaine.
  • Informationsextraites de l'article Claude Brasseur de Wikipedia, licence CC-BY-SA, liste complète des contributeurs sur Wikipedia.
place_of_birth a
  • Neuilly-sur-Seine, France
homepage a
deathday a
biography a
  • Extrait de Wikipedia, l'Encyclopedie libre.
  • Daniel Gélin monte à Paris où il suit les cours d'art dramatique de René Simon. Il entre ensuite au Conservatoire national d'art dramatique et y rencontre Louis Jouvet. Il commence une carrière au théâtre et fait sa première apparition à l'écran en 1940. Dans les années 1950, il devient un jeune premier à la mode grâce à son jeu très moderne et son physique ténébreux.
  • En 1945, il épouse Danièle Delorme dont il a un fils, Xavier Gélin, père de Hugo Gélin. En 1952 il devient le père hors-mariage de Maria Schneider (mais il n'a jamais reconnu cette dernière). Après son divorce en 1955, il a deux autres enfants, acteurs également : Manuel Gélin et Fiona Gélin.
  • Le vendredi 29 novembre 2002, il succombe à une insuffisance rénale. Il repose dans le cimetière de Rocabey à Saint-Malo en Ille-et-Vilaine.
  • Informationsextraites de l'article Claude Brasseur de Wikipedia, licence CC-BY-SA, liste complète des contributeurs sur Wikipedia.

By signing up for an account on TMDb, you can post directly to Twitter and Facebook.

You need to be logged in to continue. Click here to login or here to sign up.

Global

s focus the search bar
p open profile menu
esc close an open window
? open keyboard shortcut window

On media pages

b go back (or to parent when applicable)
e go to edit page

On TV season pages

(right arrow) go to next season
(left arrow) go to previous season

On TV episode pages

(right arrow) go to next episode
(left arrow) go to previous episode

On all image pages

a open add image window

On all edit pages

t open translation selector
ctrl+ s submit form

On discussion pages

n create new discussion
w toggle watching status
p toggle public/private
c toggle close/open
a open activity
r reply to discussion
l go to last reply
ctrl+ enter submit your message
(right arrow) next page
(left arrow) previous page